Nos impressions sur la bêta technique de Skyforge

Le MMORPG Skyforge était à l'essai ce week-end pour préparer sa sortie en Occident. Avant d'envisager une bêta, nous avons pu nous essayer à une version alpha pour mieux appréhender la prochaine production de l'éditeur My.com.

Nos impressions sur la bêta technique de Skyforge

En préambule, on précisera qu'une bêta technique réalisée sur une version alpha ne révèle pas toutes les qualités, ni les défauts, d'un MMORPG encore amené à évoluer. Les grandes lignes sont néanmoins tracées, de quoi se faire quelques impressions sur la bête.

Skyforge illustre les ambitions de la société Mail.Ru Group et de sa filiale My.com pour étendre ses activités à l'international. Armored Warfare et World of Speed sont également dans les cartons de l'éditeur russe, pour mieux s'imposer dans la catégorie free-to-play et jeux en ligne. Skyforge est un projet de longue date des développeurs de l'Allods Team, désormais associés au studio Obsidian Entertainment sous la houlette de l'éditeur My.com, visant à développer un MMORPG AAA.

Les bases de Skyforge

Skyforge se présente comme un MMORPG au gameplay dynamique s'appuyant sur un système de visée. Une seule barre de compétences sera utilisée, même si un système de combo viendra jouer avec les réflexes des joueurs. Les restrictions sont minimes, parfaitement illustrées par la possibilité de changer de classe à volonté entre les combats.

Skyforge2014-11-1512-06-52-26.jpg

Il faudra par contre débloquer l'ensemble des classes (cette version comprenait uniquement le Paladin et le Cryomancien), en parcourant les différentes zones du jeu et en remplissant les quêtes sur place pour obtenir les ressources nécessaires pour évoluer dans l'Atlas de l'Ascension (image ci-contre). L'ensemble des compétences, bonus et classes seront accessibles à partir des branches d'un immense arbre unique, système déjà entrevu dans certains Final Fantasy ou Path of Exile. La progression se veut donc en grande partie horizontale, pour se laisser plus de marge en ce qui concerne la montée en puissance de son personnage qui sera une affaire sur le long terme. Toutes les classes sont destinées à pouvoir se débrouiller en solitaire dans le jeu, ne laissant pas de place au soigneur pur qui se contentera plutôt d'un rôle de soutien.

Chacun sera amené à parcourir les différents mondes de Skyforge dans le rôle qu'il souhaite. Si une quête principale se fendra d'une histoire illustrée par des cinématiques en guise de fil rouge, l'essentiel des quêtes attendront les joueurs sur place sur le modèle d'un certain Guild Wars 2. L'histoire d'un homme accédant au rang de divinité avec la religion qui en découlera était encore lointaine et inaccessible. La bêta était néanmoins l'occasion d'entrevoir un univers mêlant l'heroic fantasy à la science-fiction comme souvent entrevu dans les Phantasy Star Online. Cette modernité sera également affichée par l'interface, résolument moderne avec ses pourcentages et ses indicateurs visuels de toutes les couleurs.

Skyforge2014-11-1512-06-21-92.jpg

Des stations spatiales agrémenteront ainsi le ciel bleuté de Skyforge, bien au-dessus des montagnes encadrant la scène. La seule région ouverte lors de la bêta technique prenait quelques minutes pour être traversée, et une petite poignée d'heures pour venir à bout de tout son contenu. Les zones ouvertes sont complétées par des instances accessibles à partir d'un hub en ville, missions uniquement solo pour l'occasion en parallèle d'une instance PvP en 3 contre 3. Plus tard, le panel des instances PvE comme PvP sera étendu, avec les chiffres des participants amenés à grossir.

Une vision moderne du MMORPG, pour du contenu à la carte

Skyforge semble s'inscrire dans cette évolution du MMORPG theme park, visant à du contenu à la carte rapidement accessible en fonction des attentes de chacun. Seul ou à plusieurs, il doit être possible de jouer en limitant le plus possible les contraintes. Certains se rappelleront avec une certaine nostalgie de l'exigence propre aux MMORPG, une lointaine époque. L'apparente accessibilité de Skyforge doit conduire à du contenu de haut niveau que l'on peut imaginer plus difficile, ce qui reste cependant encore à découvrir.

Un MMORPG ne révèle ses richesses (ou sa pauvreté) qu'une fois arrivé au bout de la progression prévue par les développeurs, tout en conservant sur le long terme l'intérêt de ses joueurs au rythme des ajouts de contenu. Il s'agit d'une histoire de longue haleine et de l'eau coulera sous les ponts virtuels avant que l'on soit fixé sur Skyforge. L'univers, le gameplay, le système de classe et les mécaniques de jeu entrevues peuvent néanmoins indiquer si le jeu s'avérera intéressant au moins au premier abord selon les goûts de chacun. Du contenu à la carte, tel est le menu de Skyforge. 

D'autres perspectives

Plusieurs membre de JeuxOnLine étaient de sortie ce week-end sur la bêta technique de Skyforge. À l'image de JeuxOnLine, cela nous permet de vous proposer plusieurs points de vue sur ce futur MMORPG pour mieux aborder le cas Skyforge sous différentes perspectives. Et pour compléter l'ensemble, Gectou4 avait également eu l'occasion de s'y essayer lors de la récente Game Convention 2014. Voici à la suite quelques extraits et les liens pour approfondir la question Skyforge.

Les impressions d'Ape, membre de la communauté attendant particulièrement ce titre :

Je pourrais écrire dix fois plus tant il y a de choses à dire sur ce jeu, mais je dois avouer que cette bêta technique m'a apporté bien des réponses mais encore plus de questions. Je n'aurais jamais la prétention de juger un MMO en si peu de temps d'autant plus en alpha avec une infime quantité des propositions à disposition. Il en ressort tout de même un avis positif, le jeu peut sembler manquer d'originalité car ce que j'ai décris n'est peut-être pas encore assez transcendant, mais bien d'autres mécaniques de jeu plus novatrices sont à venir : la forme divine, gestion des Adeptes, observatoire divin, housing, BG à 16 joueurs, zone PvPvE à 100 joueurs, invasions...

Bref, une belle ribambelle de contenu qui permettra à Skyforge de nous dévoiler tout son potentiel jusqu'à présent discret qu'on se gardera de critiquer prématurément et qu'on tâchera au moins de surveiller du coin de l'oeil.  Lire la suite...

Les impressions de Peredur, responsable de la section The Secret World, que l'on sait particulièrement pointilleux sur les détails :

Actuellement, le jeu a quelques bases intéressantes mais n'est clairement pas encore au niveau pour se lancer sur le marché. Il faudra attendre un état de développement plus avancé pour voir si il arrive à corriger ses problèmes et à améliorer les menus qui ne sont pas toujours aussi pratiques que l'on voudrait. Puis surtout voir si toutes les promesses de mécaniques qui permettront au jeu de vraiment se démarquer (Atlas, Adeptes, etc) seront implémentées correctement. Lire la suite...

Première prise en main de Skyforge par Gectou4 lors de la Game Connection 2014, avis complété par les échanges avec les développeurs :

En conclusion, les impressions sur le titre sont plutôt bonnes, la prise en mains est rapide et reste aguicheuse. Le titre semble avoir un bon potentiel qui ne manque plus qu'à être exploité. Si vous êtes en quête de nouveauté dans le monde des MMO tout en gardant un melting pot des bonnes idées parues jusque-là. Alors, vous devriez vous laisser tenter à tester ce titre dès que possible, son accès étant gratuit vous serez à même de vous forger votre opinion si ce n'est votre future divinité. Lire la suite...

Streaming

En attendant la bêta de Skyforge, je peux vous proposer d'entrevoir ce futur MMORPG à travers plusieurs séquences vidéos. La première séquence reprend une session découverte de Gectou4 et de moi-même, en compagnie notamment d'Eric DeMilt (directeur de développement chez Obsidian Entertainment) en coulisse pour répondre à nos questions. L'ensemble de la session est accessible à cette adresse, ainsi qu'une session de préparation en solitaire ici.

Réactions (22)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Skyforge ?

55 aiment, 28 pas.
Note moyenne : (87 évaluations | 0 critique)
5,9 / 10 - Assez bien

35 joliens y jouent, 70 y ont joué.